viking-bateaux-07.fr

La Corse vit grâce à son tourisme

La Corse est un des pays les plus touchés par la crise du Covid-19 parce qu’elle a rencontré une lourde perte au non-affichage des touristes. Cette année, elle revient en fureur et avec des nouveautés pour attirer encore beaucoup de touristes.

Le tourisme en Corse en 2022

Le bilan est très clair selon l’INSEE, les touristes reviennent sur cette île avec un taux de pourcentage de 39 %. Ce sont les retraités que l’on découvre en masse visitant la région et c’est normal parce qu’ici, ils sont tranquilles et pour passer de beaux jours sous le soleil. La plage est très animée avec de la Zumba aquatique, on a les jet-skis qui se louent à l’heure, puis les pédalos, etc. La meilleure saison pour visiter la Corse est donc le mois de septembre, parce que les sites touristiques sont calmes, les gîtes et les grands hôtels nous offrent de la place.

Les activités touristiques en Corse

Si la plage est bondée de touristes toute l’année, la location yacht corse est aussi en nombre croissant. Les gens commencent à apprécier la visite de la Corse par l’eau et c’est logique parce qu’on peut se mouiller sur une plage totalement déserte et très calme. Et profiter de la croisière à la Scandola ou pour voir les calanques de Piana, ou de tirer profit d’une semaine de balade pour visiter la Bonifacio. Mais, la Corse ne se concentre pas seulement sur les activités nautiques, la randonnée dans les montagnes est également très intéressante. La nature qui vous propose des espaces sauvages, de l’escalade, des parcs naturels, des sites et les monuments ainsi que des ruines, etc. C’est également un lieu où on apprécie l’exposition de l’historique de la région par ses spectacles et ses diverses expositions, des concerts et des festivités amusantes. Et comme nouveauté cette année, les jeunes s’aventurent en 4x4 sur des terres inconnues.

La vie en Corse

En moyenne, selon l’INSEE même, le coût de la vie en Corse est élevé de 6 % à celui de la France métropolitaine. Ce qui est tout à fait raisonnable pour une destination touristique. En ce qui concerne le travail en Corse, il est très pauvre, parce que ce sont les places liées au tourisme qui sont ouvertes, et cette année, l’État a commencé par y instaurer de nouvelles perspectives.